Safari en Afrique : Dans le désert du Central Kalahari

Safari en Afrique

Le désert du Central Kalahari est l’une des plus importantes réserves animalières d’Afrique australe. Offrez-vous un safari en Afrique au cœur de ces paysages semi-désertiques du Kalahari et vivez une expérience intense et authentique. Crée en 1961,  cette réserve n’est ouverte au public que depuis 1980 mais certains villages demeurent fermés au public.

Le désert du Kalahari est peu fréquenté par les visiteurs ce qui permet d’y découvrir une nature très préservée. La majorité des safaris en Afrique se font au Kenya, au Botwana, en Tanzanie… La réserve du Central Kalahari a l’avantage d’offrir un espace vraiment sauvage avec des panoramas de plaines herbeuses exceptionnelles à perte de vue. Les conditions de vie dans le désert sont rudes  et les espèces qui vivent dans le Central Kalahari ont dû s’adapter pour y survivre : oryx, springbok, bubales, gazelles. Les animaux se déplacent en troupeaux de petites tailles. Certaines espèces rares comme la sitatunga, l’hyène brune ou le caracal vivent également sur ces terres hostiles. Et bien sûr, les visiteurs pourront y observer les fameux lions du désert du Kalahari, qui se distinguent par leur imposante crinière noire.

Le désert du Kalahari n’est pas un véritable désert car on y trouve une végétation plutôt abondante. Les amateurs de safari en Afrique choisiront les mois de novembre à mars/avril pour découvrir la réserve du Central Kalahari. Pendant la saison des pluies de novembre à février, les plaines se couvrent de vert comme par miracle et le désert est parsemé de fleurs sauvages. A cette période de l’année, les troupeaux sont moins dispersés qu’en saison sèche car la nourriture y est beaucoup plus abondante.

Ainsi s’écoule la vie animale dans la réserve du désert de Kalahari et vous y vivrez une expérience inoubliable. Au cœur de ces paysages arides, surtout de juin à octobre, Deception Valley et Passarge Valley deviennent les témoins de la présence d’anciens lits de rivière qui sont aujourd’hui souvent asséchés. A la saison des pluies, les animaux sauvages y viennent nombreux, attirés par l’eau de ces cuvettes argileuses. En fait, il existe très peu d’hébergements dans la réserve elle-même hormis les sites de camping et l’accès s’y fait principalement par de petits avions de brousse. Le désert du Kalahari n’est que rarement proposé aux amateurs de safari en Afrique mais il présente beaucoup d’attraits pour les amoureux de terres sauvages qui en garderont à coup sûr des souvenirs inoubliables

—————————————————
Pour en savoir plus cliquez ici